Le salaire minimum légal de 8,50€ de l’heure est un salaire horaire brut. Le salarié supporte 3,9% du montant pour les cotisations retraites sur ce montant, dont il peut se faire exonérer. La part de l’employeur pour les cotisations sociales n’est pas prise en compte pour le calcul du salaire minimal. L’employeur doit supporter les cotisations pour l’assurance maladie (13%) et pour l’assurance retraite (15%) dans le cadre des « mini-jobs », en plus du salaire horaire brut. L’employeur peut répercuter l’impôt forfaitaire uniforme d’un montant de 2% du salaire sur l’employé(e). De cette manière, le salaire brut reste stable mais le salaire net diminue.