Comme on l’a vu, l’enregistrement a pour effet principal de transférer la propriété du droit réel, il a donc un effet dit « constitutif ». En outre, il crée une présomption de propriété (« Vermutung ») au bénéfice du titulaire de ce droit, c’est à dire que le nom de la personne figurant au sein du livre foncier est présumé propriétaire du bien désigné jusqu’à preuve du contraire. Enfin, il permet de garantir la bonne foi du propriétaire qui décide de vendre le bien immobilier.