A défaut de choix, le droit de l’État de la résidence commune est applicable. A titre subsidiaire, les effets matrimoniaux sont soumis au droit avec lequel les époux ont ensemble les liens les plus étroits (articles 14 et 15 de la loi d’introduction au code civil allemand (« Einführungsgesetz zum bürgerlichen Gesetzbuch », EGBGB).