Si en principe la fixation du loyer est libre, celle-ci reste toutefois encadrée et ne peut dépasser certaines limites. Fait original par rapport à la France, les loyers sont encadrés par un dispositif appelé le « miroir des loyers » (« Mietspiegel »).

Il s’agit d’un document qui établit une fourchette de loyers dans chaque ville en fonction de certains critères comme la taille, l’emplacement et la qualité (âge, équipement etc.) du logement. Ces informations sont reportées dans une banque de données régulièrement révisée qui donne ainsi un aperçu exact des loyers pratiqués dans une zone géographique donnée.
Le principe est que tout locataire qui estime que le loyer fixé dans son bail dépasse de 20 % du « miroir des loyers » peut saisir un juge chargé de rectifier l’anomalie.