Le loyer peut faire l’objet de deux références :

  • Le loyer sans les charges ou « Kaltmiete », littéralement « le loyer froid »
  • Le loyer avec les charges ou « Warmiete », qui signifie « le loyer chaud »

Les charges auxquelles il est fait référence sont celles liées à l’utilisation personnelle des énergies comme l’eau, le gaz ou l’électricité par le locataire. Elles doivent toutes faire l’objet de mention particulière dans le contrat.

Le montant de celles-ci est fixe et le locataire s’en acquitte une fois par mois auprès du propriétaire, en même temps qu’il paie le « loyer froid ». Le propriétaire sera directement chargé de les reverser auprès des différents prestataires concernés.

Les principales charges visées comprennent, le chauffage, l’eau et l’électricité.

Mais on trouve également :

  • Le « Grundsteuer », l’impôt local fixé par la commune ;
  • Le « Fahrstul », les frais d’ascenseur ;
  • Les ordures ménagères ;
  • La « Hausreinigung » ou « Hausmeisterdienst » qui sont les coûts du personnel d’entretien;
  • La « Beleuchtung », les charges de l’éclairage.

Un relevé des comptes de la consommation du locataire est effectué une fois par an. En fonction de la différence entre le montant prédéterminé des charges et la consommation effective, le locataire est soit remboursé soit redevable d’une somme supplémentaire envers le propriétaire par rapport à la différence.

Il doit être noté qu’en plus du paiement du « loyer chaud », le locataire doit obligatoirement faire assurer son logement. Cette assurance protège le locataire en cas de dégâts dans son appartement ou dans les logements voisins et vise les effets personnels de ce dernier (« Hausratsversicherung ») ainsi que sa responsabilité civile (« Haftpflichtversicherung »).