La sous-location est toujours possible à condition d’obtenir l’accord du bailleur. Le locataire ne dispose d’aucun droit de sous-louer la totalité du bien. Le bailleur est libre de refuser sa demande sans avoir à se justifier.

La sous-location non-autorisée constitue une violation grave des obligations du locataire et justifie une résiliation du bail par le bailleur.

Attention: Seul le locataire est chargé du paiement du loyer. Cela signifie que lui seul est responsable en cas de non-paiement du loyer et répondra de ses propres deniers.