En cas de vente, le locataire dispose d’un droit de préemption sur la vente, c’est à dire qu’il est prioritaire sur l’achat du logement.

Si le logement est acheté par un tiers acquéreur en cours d’exécution du bail, la vente par le bailleur ne remet en aucun cas en cause le contrat de bail. Le locataire ne doit donc pas quitter les lieux et le contrat de bail se poursuit sous les mêmes conditions. Ainsi le bail est automatiquement reconduit avec le nouveau propriétaire, celui-ci ne disposant d’aucun droit extraordinaire de résiliation. Évidemment, l’occupation du logement se retrouve répercutée dans le prix de la vente mais cette opération n’affecte pas le locataire.