L’héritier est en droit de renoncer à la succession avant que cette dernière produise ses effets. Si l’héritier a déjà accepté la succession, il ne pourra pas revenir sur son choix et renoncer.
Selon le § 1942 du code civil allemand (« Bürgerliches Gesetzbuch » ou BGB), l’héritier doit opter dans les six semaines à partir du moment où il a eu connaissance de son droit à hériter. Il doit effectuer une déclaration auprès du tribunal d’instance compétent pour la succession ou bien auprès d’un notaire.

La renonciation entraine des conséquences très importantes puisque non seulement l’héritier renonce à sa part d’héritage mais il se prive également de la réserve héréditaire.